Diversidées

Diversidées

Diversidées / Diversidées  / La « loi travail » modifie le suivi médical des salariés
Médecin du travail

La « loi travail » modifie le suivi médical des salariés

La loi relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels ou plus communément appelée « loi travail », assouplit le suivi médical des salariés à partir du 1er janvier 2017.
Ainsi, la visite médicale à l’embauche ne sera plus forcément obligatoire pour les nouveaux salariés recrutés. De plus, les visites périodiques seront espacées.

La visite d’information et de prévention

Ainsi, à partir du 1er janvier 2017, la visite médicale à l’embauche sera supprimée au profit d’une visite d’information et de prévention. Elle pourra être assurée par un médecin, un collaborateur médecin, un interne en médecine du travail ou un infirmier. Cette visite d’information n’aura pas comme objectif de vérifier l’aptitude du nouveau salarié à son poste. Elle doit intervenir avant la fin de la période d’essai mais dans un délai n’excédant pas trois mois après l’arrivée du salarié dans l’entreprise. La périodicité de suivi par la médecine du travail sera désormais de 5 ans. Des changements sont aussi prévus pour les travailleurs de nuit. En effet, la visite médicale va passer de tous les 6 mois à tous les trois ans.

L’examen médical d’aptitude

Pour les travailleurs occupant des postes présentant des risques, un examen médical d’aptitude reste obligatoire. Il se substitue à la visite d’information. Cet examen permet de s’assurer de la compatibilité de l’état de santé du salarié avec le poste sur lequel il est affecté.

Toutefois, tout salarié peut solliciter une visite médicale lorsqu’il anticipe un risque d’inaptitude.  L’objectif est d’engager une démarche de maintien dans l’emploi.

Allez sur notre blog pour découvrir d’autres articles : http://www.diversidees.com/blog/

Aucun commentaire

Poster un commentaire