Diversidées

Diversidées

Diversidées / Discrimination  / LGBT: Actes homophobes en hausse

LGBT: Actes homophobes en hausse

Ces derniers mois, les agressions homophobes sont montées en flèche. Un constat qui est également vrai sur internet. Les réseaux sociaux sont des lieux d’échanges privilégiés pour le meilleur mais aussi pour le pire. Cependant, la diffusion de l’information y est plus rapide et permet également des prises de conscience. Retour sur deux événements qui ont marqué internet ce mois-ci: la qualification de Bilal Hassani à l’Eurovision et le reportage Homo en banlieue dans Envoyé spécial.

Bilal Hassani, menacé et harcelé

Suite à sa qualification pour l’Eurovision, Bilal Hassani a malheureusement été victime d’harcèlement en ligne. Au lendemain de l’annonce, le jeune homme avait déjà reçu plus de 1500 menaces de mort et insultes sur twitter. Sa qualification a aussi déclenché une vague de remarques racistes en raison de ses origines marocaines. le 29 janvier, Bilal Hassani a décidé de porter plainte contre X pour injures, provocations à la haine et menaces homophobes. Victime d’un véritable acharnement ayant pour but de le décrédibiliser et visant à l’exclure du concours, il a alors décidé de s’exprimer dans un communiqué de presse. « Lâchez-moi, laissez-moi tranquille, laissez-moi vivre s’il vous plaît » a-t-il déclaré.

HOMO EN BANLIEUE, UN REPORTAGE QUI a permis UNE PRISE DE CONSCIENCE

Le 7 février dernier, France 2 diffusait un reportage choc qui a provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux. Le reportage dénonçait notamment les pratiques visant à piéger de jeunes homosexuels pour les humilier. Les journalistes  suivaient notamment Lyès Alouane, habitant de Genevilliers obligé de se réfugier à Paris pour échapper aux menaces suite à l’annonce de son homosexualité. Devant les caméras, il était allé distribuer des tracts contre l’homophobie dans une cité où vivaient plusieurs personnes LGBT. A peine arrivés sur place, l’équipe et le jeune homme ont été entourés et on leur a demandé de quitter les lieux. Alors qu’ils s’éloignaient, un homme est arrivé vers Lyès et l’a frappé au visage. Face à cette scène violente, les réseaux sociaux se sont enflammés. Les internautes ont tous réagis à la scène en félicitant Lyès pour son courage. Beaucoup ont également exprimé leur peine et leur choc face à cette violence.

Ces évènements ne sont malheureusement pas isolés. Il s’agit d’une violence ordinaire. En 2017, SOS Homophobie avait relevé une hausse de 4,8% des actes LGBTphobes.

Aucun commentaire

Poster un commentaire